ENR, Chaudière à bois granulés, soutien départemental au projet de Fromentières

Par l’action quotidienne de ses deux conseillers en énergie partagée (CEP), Julien et Jocelyn, le GAL Sud Mayenne conduit depuis près de dix ans une action volontariste en faveur de la transition énergétique, et en particulier du développement des ENR. Elle converge avec l’ambition départementale de diversification des énergies.

Nouvel exemple, ce 23 juillet avec l’aide accordée par le département, à l’occasion de la Commisison Permanente, au projet de chaudière à bois granulés à la commune de Fromentières, en remplacement d’une pompe à chaleur aérothermique installée en 2006 sur son groupe scolaire, et qui vient de tomber en panne.

Cette diversification en faveur des énergies renouvelables s’amplifie, depuis la signature en 2017 entre le département et l’ADEME, mais également le GAL Sud-Mayenne, d’une convention en faveur du bois énergie et des réseaux de chaleur. Avec près de 15 projets de chaudières bois soutenus depuis deux ans, le Sud du département confirme son rôle moteur de la transition énergétique.

Le projet de la commune de Fromentière, évalué à près de 25 000 euros, bénéficiera ainsi d’une aide départementale de 3836 euros, et de fonds européens du GAL Sud-Mayenne pour 5844 euros. Les autres partenariats de l’ADEME et du Conseil régional permettent de limiter l’autofinancement communal à 47%.