#PODCAST L’écologie des solutions #3

A l’invitation des élus du Pays de Craon, je participais la semaine passée au comité des maires, comme Président du GAL, pour Groupe d’Action Locale du Sud Mayenne. C’était l’occasion de présenter le projet de Plan Climat Air Energie Territorial, PCAET en langage techno, en résumé la feuille de route du territoire en matière d’écologie, d’énergie et de climat jusqu’en 2030 pour les trois intercommunalités du Sud du département, les Pays de Craon, Château-Gontier et Meslay-Grez.

Certes l’exigence écologique est une nécessité vitale mais pour autant aucune politique publique, y compris la protection de notre environnement, n’est au-dessus du débat démocratique. Il est donc nécessaire d’interroger notre politique énergie climat, et d’en débattre avec les élus territoriaux.

Poser les enjeux, partager un diagnostic, porter une vision, coconstruire des propositions, définir des objectifs quantitatifs et qualitatifs, mobiliser les acteurs locaux, mettre en œuvre et expérimenter des actions, suivre et évaluer nos projets…Cette méthodologie classique de construction d’une politique publique est exigeante mais également passionnante pour les élus locaux, engagés dans l’élaboration d’un plan d’actions local qui peut contribuer, très modestement, à l’amélioration globale de notre planète. Rappelons simplement que la France est à l’origine de 1% des Gaz à Effets de Serre à l’échelle mondiale. Soyons donc conscients de nos limites et cultivons la modestie.

L’écologie, il y a ceux qui en parlent, souvent de façon incantatoire, théorique et alarmiste, et il y a ceux qui la font, l’écologie concrète, l’écologie des solutions, que tous les élus locaux ont intégré à leur logiciel de gestion. Car, et c’est bien là l’essentiel, les transitions énergétiques et écologiques se construisent au cœur des territoires, de notre ruralité et de nos petites villes. De ce point de vue, le Sud Mayenne est un territoire ressources exceptionnel.

Et depuis plus de quinze ans, les élus du Sud-Mayenne sont en action, pour l’écologie du quotidien !

Protéger un captage d’eau, stopper l’arrachage d’un linéaire de haie bocagère, installer 28 chaudières bois en 5 ans, moderniser l’éclairage public vers le LED dans 22 communes, rénover la performance thermique d’un logement social communal, densifier un centre bourg, isoler énergétiquement une école, promouvoir des modes constructifs biosourcés comme le chanvre ou le bois paille, mobiliser l’épargne locale pour poser des panneaux photovoltaïques sur un bâtiment public, tripler la production photovoltaïque des bâtiments publics depuis 2016, valoriser les biodéchets pour alimenter un méthaniseur, développer un service de location de Vélos à assistance électrique à destination des actifs avec une flotte de près de 150 VAE, déployer un réseau de voies douces, amplifier l’utilisation des produits locaux ou biologiques dans nos cantines, aider l’installation de jeunes en maraichage…

Par ces quelques exemples, j’ai voulu démontrer l’engagement complet des élus du Sud Mayenne, qui ambitionnent de devenir un Territoire à énergie positif et bas carbone d’ici 25 ans. C’est collectivement que nous relèverons ce défi, sans rupture, mais en progressant lentement avec détermination jour après jour, en Mr Jourdain de l’écologie politique.