Ambition Santé Mayenne : la mise en oeuvre opérationnelle se poursuit

Lors de la Commission permanente du 23 juillet, j’ai soutenu la poursuite de la mise en oeuvre opérationnelle du « Plan Ambition Santé Mayenne ». Adopté en décembre 2017, lors de l’adoption du budget départemental 2018, ce programme a pour objectif de relever les défis sanitaires départementaux et en particulier les enjeux liés à la densité médicale insuffisante et à l’accès aux soins sur tout le territoire.

J’avais d’ailleurs à cette occasion défendu, avec le déploiement du réseau 100% fibre FTTH, une action forte en faveur de l’innovation technologique et notamment les nouveaux dispositifs de  e-santé, de la téléconsultation aux innovations domotiques. Concrètement, nous avons donc approuvé ce matin la création du fonds départemental « Mayenne Innovation Santé », afin d’expérimenter de nouvelles réponses, par des appels à projets. Il est complémentaire  au Fonds Régional A l’Innovation en Santé (FRAIS). L’aide départemental relève des mêmes critères régionaux, et propose un financement au maximum un tiers du poste de dépense, plafonné à 30 000 euros.

Lors de cette Commission Permanente, nous avons également confirmé la création d’une bourse destinée aux jeunes mayennais souhaitant s’engager dans des études de médecine, par le versement forfaitaire de 2000 euros annuels pour des étudiants débutant une première année de santé à Angers. Huit candidats ont été sélectionnés cette année, dont 6 jeunes femmes, qui deviennent ainsi ambassadeur de la Mayenne au sein de l’université d’Angers.

Enfin, la mise en oeuvre de notre Ambition Santé Mayenne contribue à accompagner les territoires, et notamment les intercommunalités, dans la construction de Contrats Locaux de Santé (CLS) en confinançant des postes d’animateurs au niveau des EPCI. L’aide annuelle départementale est plafonnée à 20 000 euros sur trois ans.

Par ces trois actions concrètes, la majorité départementale se mobilise durablement, aux côtés de tous les acteurs concernés par la démographie médicale, pour maintenir et développer l’accès aux soins.